Voici ce qu’il faut savoir de l’arrestation de Paul Chouta en lien avec le régime Biya

0

J’apprends ce matin que le lanceur d’alerte Paul Chouta a été interpellé hier soir par des hommes en civil et conduits à la Direction de la Police Judiciaire.

Pour l’instant, les premièrs éléments d’informations portent sur une plainte de Calixte Beyala. Ce qui devra être confirmé ou infirmé dans les prochaines heures.

Je tiens dans un premier temps à marquer toute mon indignation et j’appelle à sa libération immédiate sans conditions.

La mise en garde à vue d’un citoyen doit obéir au respect des procédures et des droits de La Défense. C’est ainsi que nous pourrions bâtir une société juste et plus équitable. Quelque soit ce que l’on peut reprocher à Paul Chouta qui est un citoyen comme tout le monde nous devons nous assurer que ses droits soient respectés. Car le droit est ce qui permet de protéger les plus faibles contre les plus forts. Lorsque le droit est bafoué, c’est la justice qui est bafouée, c’est la démocratie qui est en danger.

Par ailleurs, il ne fait aucun doute que l’arrestation de Paul Chouta est une arrestation politique visant le faire taire. Une dictature qui a mis 200 prisonniers politiques aux arrêts n’aurait certainement pas toléré Pendant un moment aussi critique la liberté d’un lanceur d’alerte qui dévoile au quotidien les frasques d’un régime aux abois. Parce qu’il faille protéger les lanceurs d’alerte qui font aujourd’hui barrage au pouvoir des forts, Paul Chouta doit être libéré.

Il y a encore quelques mois, Paul Chouta avait été agressé et tabassé à son domicile par des éléments inconnus qui étaient en mission commandés. Il s’en est sorti avec des blessures et ematomes. C’était à l’époque les premiers signes, voir menaces qui lui étaient envoyés. Mais il n’a pas cédé et a fait preuve de courage et de détermination. Il a continué son travail d’information et de dénonciation.

Très peu de camerounais peuvent faire ce que Paul Chouta faisait dans une dictature comme la notre. La haine, le tribalisme, la méchanceté ne doivent pas nous empêcher de voir les sacrifices que certains déploient parfois au détriment de leur vie pour nous pour vous. Nous devons le reconnaître tout n’a pas été parfait, mais Paul Chouta fait partie des acteurs qui font avancer la démocratie et plus particulièrement la liberté d’expression au Cameroun. Nous devons demander sa libération.

L’arrestation de Paul Chouta n’est rien d’autre qu’un épisode dans le prolongement de la gouvernance par la terreur en vigueur au Cameroun depuis 36 ans et qui s’est accentuée depuis le 28 janvier 2019 avec l’arrestation de Maurice KAMTO et ses alliés. Il s’agit de tuer toute forme de contre pouvoir ou d’opposition à un régime en fin de règne. En arrêtant Paul Chouta au moment où des marches sont annoncées pour les 1er et les 8 juin il s’agit non seulement de dissuader les potentiels marcheurs, mais également d’empêcher toute publicité autour des événements. Logique de la terreur est maintenue. Nous devons dire NON au terrorisme d’Etat.

A ces gens méchants dépourvus d’humanité dont le soutien à Paul Biya repose d’abord sur la haine, et qui diront “ bientôt ce sera ton tour “. Écoutez, je vais me livrer à un exercice d’apaisement de vos cœurs: “ Je préfère mourrir plutôt que de remettre mes pieds dans ce pays aux mains d’un gouvernement illégitime qui tue les bébés”. La haine vous consumera progressivement comme les feux de l’enfer à tel point que lorsque votre tour arrivera personne ne parlera de vous. Vous serez seuls.

Paul Chouta au moins a des gens qui parleront pour lui. C’est pourquoi j’appelle officiellement à la mise sur pieds d’un vaste collectif national et dans la diaspora qui apportera un soutien sans faille en terme d’appui juridique, mobilisation des organisations de défense des droits de l’homme, communication et réseaux sur le cas de Paul Chouta.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Ce-qu-il-faut-savoir-de-l-arrestation-de-Paul-Chouta-en-lien-avec-le-r-gime-Biya-463926

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here