Tribunal militaire: Voici pourquoi Haman Mana est interdit d’accès au procès de Kamto et Cie

0
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Seuls quelques médias parmi lesquels Cameroon Tribune, la CRTV ont été admis à ce procès le 6 septembre 2019.
La chance n’a pas souri à tous les médias nationaux et internationaux venus nombreux, assurer la couverture médiatique du procès de l’opposant Maurice Kamto et ses coaccusés ce 6 septembre 2019 devant le tribunal militaire de Yaoundé.

Selon le récit d’Haman Mana, le directeur de publication du quotidien Le Jour, après avoir «traversé trois barrages: un de la police, un de la gendarmerie et un autre tenu par un adjudant incompréhensible et incompris», lui et l’un de ses reporters se sont heurtés à un élément de la Sécurité Militaire (SEMIL).

«Le jeune au brassard “SEMIL”, à ma vue: présentez-vous…” Haman Mana, Le Jour…légère grimace du soldat mal habillé en civil, puis, s’adressant à un autre, qui semblait être son chef: “il est sur la liste là”. Confirmation de l’autre: ” oui oui, ce sont les gens qui ne doivent pas entrer ici. Puis se retournant ostensiblement vers moi: “Monsieur nous avons des instructions”», relate Haman Mana dans le quotidien Le Jour édition du lundi 9 septembre 2019.

«J’apprendrai ainsi que, seul Cameroon Tribune, la CRTV et quelques autres médias, aucun de la presse internationale, avaient eu la chance d’être admis à ce procès “public”. Au journal de 13 h, un commentaire rappelait avec force et conviction, qu’il ne s’agissait pas d’un “procès politique”…sans doute. Pour sûr, il s’agit bien d’un procès militaire, j’en ai eu la preuve!», confie le DP.

Source: Cameroon-info.net

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

Téléchargez notre application Android
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here