Opération Épervier: les jumeaux de Chantal Biya au cœur d’un scandale financier [Retro]

0

Au pays des scandales et des détournements massifs nommé le Cameroun, le paradoxe le plus frappant est du fait que le premier des Camerounais au lieu d’en être un modèle exempt de tout reproche et de tout soupçon, est celui qui en réalité entretient toute l’infamie ,la corruption et les nombreux détournements qui minent le pays. La preuve en est qu’aujourd’hui au Cameroun, il n’y a aucun scandale en termes de mauvaise gouvernance ou même de détournement massif qui se passe sans qu’on ne cite la personne du président de la république Paul BIYA , son epouse chantal Biya ou alors son entourage direct.

Les cas à citer. Motaze, Bidjang, Mbarga Nguele ,Nkotto Émane et les jumeaux de la première dame Chantale Biya en sont des cas palpables à l´evidence. Ce concernant Louis Paul Motaze ,nous avons commencé à démontrer à quel point cet homme cupide ne vit que de rétro-commissions et autres sur-facturations au détriment de l’État. L’un de ses coups du siècle fût d’ailleurs le projet Hydromekin où ce dernier a pris soin d’y mettre ses proches pour piller ce grand projet pourtant d’envergure de 35.000.000.000 FCFa, ses réseaux de prêtes noms mis sur pieds pour l´exécution des travaux en sont à plus de 100.000.000.000 de Fcfa de financement sans pour autant que le projet ne voie le jour et ni non plus son impact escompté au Cameroun. En dépit de toutes ces gabegies et détournements, ce Monsieur Motaze est cependant toujours au gouvernement et gambade de ministère en ministère en toute impunité.

Que peut-il d’ailleurs arriver à celui qui dit à qui veut l´entendre, qu’il est le fils préféré de Paul BIYA. Dans la même ligné de Motaze se trouve un autre filou du nom de Billé Bidjang Martin, celui-ci également neveu de Paul Biya fils de la soeur aînée de ce dernier Régine Bidjang . Ce type a fait de son seul nom une clé passe partout pour s’enrichir scandaleusement partout ou il est passé.Il est celui qui a gagné le plus grand nombre de marché à CAMTEL sous Nkotto Émane, lesquels marchés n’ont jamais été livrés jusqu’à ce jour.

À ses débuts où il était encore employé à la CNPS,il fût chassé pour possession de faux diplômes car n’ayant pas pu justifier de son titre de docteur en médecine qu’il brandissait partout telle une médaille des jeux olympiques qu’il prétendait avoir obtenu en Belgique.

Il ira ensuite au Cabinet civil de la présidence de la république après sa nomination comme chargé de mission de Belinga Eboutou où il se spécialisera dans l’escroquerie et l’arnaque des personnalités, leur promettant nominations et autres avantages du fait de son appartenance à la famille présidentielle .De ce fruit de l’escroquerie, il a pu se construire un gigantesque hôtel à Mengong à 4 Km de Mvomeka’a.

Pour faire prospérer tous ces coups mafieux ,les proches de BIYA se font encadrer par un petit vieillard du nom de Mbarga Nguelé, lui aussi ayant la particularité d’être un amoureux des billets de banque et qui brille par sa présence dans tous les coups foireux de la république où il exerce le trafic d’influence.Toujours ambassadeur non remplacé du Cameroun en Espagne alors qu’il cumule depuis une dizaine d’années avec sa fonction de DGSN, ce petit vieillard ne réfléchit qu’en termes d’intérêts et rien d’autres .

Mais comme nous avons dit plus haut, la prison n’est pas faite pour eux mais pour les autres. Pour terminer cet publication, intéressons nous un peu aux jumeaux de la première dame Chantale BIYA. Plusieurs camerounais sont loin d’imaginer que ce sont ces deux gamins qui se sont arrogés toutes les procédures d’importation de tout le matériel relatif à la CAN à travers une fausse société fictive créée par leurs soins.

Bien entendu, aucune enquête ne sera instruite et rien n’arrivera aux enfants de la reine déesse Chantale BIYA, ils ont les nationalités étrangères. Voilà en quoi se résume le travail des proches de BIYA avec son quitus qui ont décidé de détruire le Cameroun en procédant à des détournements massifs et ceci en toute impunité. Mais croyez moi mes chers compatriotes ,dans ce pays aucun crime ne sera toléré et nous traquerons les principaux responsables de ce chaos le moment venu, sous BIYA Bi Mvondo ou quant il aura tiré sa révérence de cette terre par la force de la nature ou la revolution des activistes et du peuple Camerounais souverain

Le comble de tout ce qui précède et dont les Camerounais ont été scandalisés une fois de trop, c’est le rapport de la Banque Mondiale sur la situation financière des projets qu’elle finance dans notre pays via le FMI. Ce rapport de la Banque Mondiale fait état des comparaisons des coûts de réalisations d’infrastructures dans notre Pays par rapport aux autres pays Africains de l´Ouest comme de l´Est, que le constat est alarmant de voir nos coûts multipliés par 6, elle a pris un exemple sur le km de route bitumée qui a coûté 1.5 milliard de Fcfa en Côte-d’ivoire ou au Sénégal, et que pour ces même travaux de route auraient coûté 5 milliards au Cameroun de BIYA Paul.

Le Cameroun est donc au sortir de ce rapport de la Banque Mondiale, Champion toutes catégories de la corruption qu’il a toujours été par le passé sans que les Camerounais ne se bougent pour mettre fin à cette gabegies orchestrée et croissante par BIYA, sa famille et son entourage.

Alors, il est temps que le peuple Camerounais se lève comme un seul homme pour chasser du pouvoir cette bande de prédateurs. Toutes les options sont envisagées et surtout celle de la force qui est le dernier recours pour mettre fin à cette imposture de malfrats à la solde de BIYA dont les uns vont et viennent de ministère en ministère, de directeurs généraux à directeurs généraux des Sociétés publiques comme si les autres Camerounais vivaient pour leur faire allégeance. Cette situation ne saurait plus durée elle n’est plus acceptable.

Source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/Epervier-les-jumeaux-de-Chantal-Biya-au-coeur-d-un-scandale-financier-Retro-453446

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here