Insolite: voici pourquoi le domicile de la ministre Ketcha Courtes est investi par la police!

0
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

C’est le quotidien L’Epervier qui rapporte l’information dans sa parution de ce mardi.

D’après nos confrères, le domicile de la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Celestine Ketcha Courtes à Bangoulap serait investi depuis plusieurs semaines par des équipes mixtes police-gendarmerie.

Cette forte présence de policiers et gendarmes qui gardent le domicile du ministre jour et nuit intriguent beaucoup les populations de Bangangté à en croire le journal.

« La présidente de l’ofrdpc prendrait ces précautions du fait de son impopularité causée par son mépris envers les populations depuis sa nomination au gouvernement le 4 janvier 2019. (…) Cette femme qui dit ne rien devoir aux populations du Ndé mais uniquement à Paul et Chantal Biya qui l’ont ressuscitée, craindrait désormais la colère des populations qui ne veulent plus d’elle et qui attirent l’attention de Paul Biya sur le fait qu’elle est l’obstacle majeur du parti pour les prochaines élections législatives et municipales », écrit à ce propos le journal L’Epervier. Et de préciser que le MRC tire déjà profit de ce désamour entre la ministre et les populations « pour se faire une place au soleil à Bangangté ».

Par ailleurs, cet usage « démesuré » des forces de l’ordre par la ministre Courtès va à l’encontre des lois et règlements du Cameroun puisque, rappelle le journal, aucune disposition légale ne prévoir la sécurisation des résidences des membres du gouvernement dans l’arrière-pays.

Source: camerounweb.com

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

Téléchargez notre application Android
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here