Grand Dialogue National: Maître Akere Muna défie Paul Biya et lance un contre-Dialogue, voici les détails!

0

Me Akere Muna a été le premier à claquer la porte du grand dialogue national convoqué par Paul Biya. Pour le président du mouvement Now dont le père fut un grand acteur pour la réunification du Cameroun francophone avec le Cameroun anglophone, il s’agit d’un monologue du parti au pouvoir : « Je n’étais pas un participant, j’étais un spectateur … Ils planifient seuls, ils travaillent seuls; J’espère qu’ils pourront le résoudre seul ».

Akéré Muna lance un appel à la société civile. « Je lance un appel aux membres de la société civile, aux syndicats et aux partis politiques de l’opposition pour que nous nous rencontrions à brève échéance, afin de fédérer nos positions. Notre avenir est entre nos mains et le dialogue national est le meilleur moment pour nous en approprier,»déclare-t-il.

La décision de l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats du Cameroun se justifie par le fait que le Premier ministre, sur injonction du chef d’État, a écarté d’office le sujet sur la forme de l’État, alors que les Camerounais anglophones, dans une large mesure, revendiquent le retour à la fédération, voire la sécession.

《Les Camerounais de ces deux régions doivent réapprendre à faire confiance à l’Etat. Mais aujourd’hui, l’Etat a perdu la confiance de ses citoyens dans la région du Nord-ouest et du Sud-ouest. Il faut absolument qu’il y ait un tiers qui puisse mettre tout le monde ensemble.

Je suis quelqu’un qui pense que la paix reviendra par un système fédéral. C’est ce que nous avions. N’oublions pas que l’on parle de deux territoires qui se sont mis ensemble. Si vous regardez bien la constitution de 1961, on parle de deux Cameroun, deux territoires avec des cultures différentes. Tant qu’on ne sécurise pas une minorité avec ce système là, on va tourner en rond.》, avait déclaré maître Akere Muna sur TV5, le 5 juin dernier.

《A ce grand dialogue national, ils voulaient des spectateurs et non des participants. Je ne suis pas un spectateur moi(..). Je demande au président de la république de laisser le Cardinal Tumi faire sa conférence générale anglophone. Et après on fera un dialogue avec eux.》, a déclaré  Akere Muna ce matin sur Radio Equinoxe. Un contre-pied au dialogue de Paul Biya ! Donc…

J. RÉMY NGONO

Source:https://www.coupsfrancs.com/maitre-akere-muna-defie-biya-et-lance-un-contre-dialogue/?fbclid=IwAR0vErWXJZUFwQxzETnAnRGJB3U2PNekRmqR8WXLeoNeKfbdThMt2maDam4

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here