Drame de Bafoussam: voici les prochaines mesures prises par le gouvernement

0

Sur les 42 corps sans vie sortis de terre à la suite d’un éboulement de terrain dans la nuit du 28 au 29 octobre 2019 à Gouache, un quartier de l’arrondissement de Bafoussam 3e, il y a 15 filles, 11 garçons et 10 femmes dont quatre étaient enceintes.

Le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, a tenu en début de soirée de ce mardi 29 octobre 2019, une réunion de crise dans les services du gouverneur de la Région de l’Ouest à Bafoussam. Le super chef de terre avait à ses côtés, la ministre de l’habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha.

A cette occasion, le ministre de l’administration du territoire, qui a d’abord fait un tour à l’hôpital régional de Bafoussam et à la morgue de cet établissement hospitalier, a présenté de manière détaillée à la presse, le bilan provisoire du drame survenu dans la nuit d’hier à ce mardi dans la ville chef-lieu de la Région du soleil couchant.

« Ce grave sinistre qui est survenu aux environs de 22 heures, a causé de nombreuses pertes en vies humaines. Le bilan provisoire qu’on peut faire pour l’instant, est de 42 personnes décédées dont 6 hommes adultes, 10 femmes adultes dont quatre enceintes, 11 enfants garçons et 15 enfants filles. Sur les 42 corps, seuls 36 ont été identifiés » a déclaré le ministre Paul Atanga Nji, avant d’affirmer que l’Etat va prend en charge tous les frais consécutifs à ce drame.

Les secours ont interrompu les fouilles ce mardi aux environs de 20h. Elles seront reprises demain. Déjà en matinée, le gouverneur de la Région de l’Ouest avait fait état d’une quinzaine de morts et de 50 personnes portées disparues. Il n’est donc pas exclu qu’on se retrouve avec un bilan définitif plus lourd.

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here