Découvrez la Tacle brutale de Jean Robert Wafo à Boris Bertolt

0
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Tout est parti d’une sortie facebook du lanceur d’alertes et journaliste Boris Bertolt, dans laquelle il met à nu un « plan secret» qui se prépare entre le régime et certains partis d’opposition pour signer la mort politique du MRC de Maurice Kamto.

Des déclarations qui ont immédiatement provoqué le courroux de Jean Robert Wafo, Ministre du shadow cabinet du SDF en charge de l’information et des médias. Dans une sorte de réplique, le cadre du parti de la balance balaie tout d’un revers de la main. « votre masque est tombé bien bas. Vous n’êtes pas un lanceur d’alerte. Contrairement à ce que vous voulez faire croire, vous êtes en permanence en mission commandée par un membre influent du système qui rêve d’être calife à la place du calife », pense-t-il de Boris Bertolt

237actu.com vous propose la lecture intégrale des deux sorties

LE PLAN SECRET DU RÉGIME DE PAUL BIYA CONTRE MAURICE KAMTO ET LE MRC. (Par Boris Bortolt)

C’est une stratégie encore en discussion. Il s’agit de la 1ere mouture dont nous avons pu avoir les grandes lignes. L’objectif c’est d’isoler Maurice KAMTO. Pour cela le RDPC, le parti État va nouer des compromis avec des partis de l’opposition ou dits de l’opposition.

La stratégie c’est de faire reculer le MRC en concédant à d’autres partis politiques des places au cours des prochaines élections régionales, législatives et municipales. Voici pour l’instant ce que le pouvoir entend faire: pour SDF octroyer 60% des maires du Nord Ouest au SDF et la présidence du Conseil Régional du Sud Ouest à Joshua Osih. Dans le Littoral 1 député et 1 maire à Douala 4 et Douala 3eme. 1 député à Douala 5 eme et 2 députés dans le Moungo.

A l’Ouest, le SDF reçoit 2 députés et 1 maire dans la Modo. 1 député dans les Bamboutos, 3 députés dans la Menoua, 2 députés dans le haut Nokam, 1 député et 3 mairies dans les hauts plateaux. A L’UDC D’Adoumou Ndam Njoya, on lui donne l’ensemble des députés et mairies du Noun. Cabral LIBI pourrait quant à lui bénéficier de 2 députés et 4 mairies dans le Nyong et Kelle. 2 députés et 6 mairies dans la Sanaga Maritime, 1 député et une mairie dans le Nokam.

Le pouvoir veut lui octroyer la 1ere vice présidence du Conseil général du Littoral. Avec cette stratégie, le pouvoir se constitue donc définitivement des alliés dans l’opposition pour faire barrage à la pression nationale et internationale de Maurice KAMTO. Ce n’est donc pas un fait de hasard si certain “ opposants” sont médiatiquement accompagnés par la CRTV. Il s’agit d’une stratégie de préparation de l’opinion publique.

Dans le même temps alors que la communauté internationale exige la libération de tous les prisonniers politiques, près de 50 détenus anglophones ont déjà été libérés en catimini par le pouvoir avec remise de quelques billets de banque. Avec ces plans secrets, une chose est certaine: la crise anglophone et la crise poselectorale va s’accentuer. Actuellement c’est le calme qui précède la tempête.

QUAND UNE PRETENDUE ALERTE D’UN ILLUMINÉ EN SERVICE COMMANDÉE CONTRE LE SDF SE TRANSFORME IMMÉDIATEMENT EN PETARD MOUILLÉ. (Par Jean Robert Wafo)

La pure construction est décidément devenue le sport favori de certains illuminés dans les réseaux sociaux. Heureusement que tous ne sont pas des ripoux puisqu’il y en a qui sont de qualité.

Certains ne lésinent plus sur rien pour accomplir leurs desseins inavoués à savoir détruire la réputation de certains hommes politiques de l’opposition qui pourraient faire ombrage ou barrage à leurs commanditaires tapis dans l’ombre au sein du sérail gouvernant qui rêvent d’un destin présidentiel.

Tout est méthodiquement mis en œuvre pour ouvrir la voie royale à une “créature” du Prince.

La stratégie repose sur le camouflage et l’embuscade. “Détruire à gauche et embrasser à droite pour mettre en ruines tout le bloc des potentiels concurrents du commanditaire “caché”.

1- Faire grimper sa réputation avec de petits scoops servis par des officines au cœur du système gouvernant.

2- Détruire certains leaders de l’opposition en salissant leur réputation tout en faisant semblant de soutenir un autre leader de l’opposition.

3- L’acte final consistant à abattre par la suite ce dernier tout simplement avec de fausses “révélations” pour ouvrir la voie royale à une “créature” du Prince bien connue. Faire croire aux camerounais que le SDF et le Rdpc vont manœuvrer contre le Mrc aux futures élections locales et que dans ce cadre le député Joshua Osih laissera sa circonscription de Wouri centre pour se faire “attribuer” le poste de Président du conseil régional du Sud-Ouest et que le député Jean Michel Nintcheu renouvellera son mandat à Wouri-est à la faveur d’une tractation avec le régime de Yaoundé, relève d’une machination totalement stupide visiblement orchestrée par des officines du futur “Prince” programmé.

Bertolt Boris, votre masque est tombé bien bas. Vous n’êtes pas un lanceur d’alerte. Contrairement à ce que vous voulez faire croire, vous êtes en permanence en mission commandée par un membre influent du système qui rêve d’être calife à la place du calife.

Votre dernière sortie pitoyable et pathétique qui le prouve à suffisance ne participe que de la pure foutaise qui ne pourra distraire que des naïfs en politique. Ça ne passera pas. Vos constructions cousues de fil blanc contre le SDF ne passeront plus.

Source: 237actu.com

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

Téléchargez notre application Android
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here