Cameroun- CRTV: Voici comment et pourquoi le DG Charles Ndongo est pris en flagrant délit de mensonge!

0
28
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Justifiant la non-retransmission du match Rwanda-Cameroun du 17 novembre passé, Charles Ndongo, directeur général de la Crtv, accusait l’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) de n’avoir pas communiqué les paramètres satellitaires nécessaires à la diffusion de la rencontre.

En effet, le patron du média d’Etat a accusé dans un communiqué l’UAR de s’être entendu avec la Confédération africaine de football (Caf) pour empêcher la CRTV d’avoir accès aux paramètres satellitaires nécessaires à la diffusion de ce match qui s’est déroulé le 17 novembre 2019 à Kigali au Rwanda.

«Cette décision unilatérale des autorités de ces deux instances en charge de la gestion des droits des compétitions de la confédération africaine de football intervient alors que la Crtv, à travers l’État du Cameroun s’est acquittée de la somme de un million neuf cent soixante mille euros (1 960 000), soit un peu plus d’un milliard deux cent quatre-vingts cinq millions de FCFA qui représentent le prix de la licence des droits de diffusion de la CAN 2019 et des rencontres qualificatives de la CAN 2021 », soulignait Charles Ndongo.

Réponse du berger à la bergère

L’UAR, rejette toutes les allégations de la chaîne nationale et indique plutôt que le média public camerounais ne s’est pas acquitté à temps du paiement des droits de diffusion de la CAN 2019 et des rencontres qualificatives de la CAN 2021.

Bien plus, L’Union africaine de radiodiffusion par la voix de Grégoire Ndjaka, le directeur général ne déclare : « Je voudrais vous informer que nous attendons les conseils de la CRTV. Il faut être fou pour penser que l’UAR et la CAF peuvent s’entendre pour prendre une telle décision contre un organisme qui est en règle »

Source: 237actu.com

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here