Boycott des élections: le MRC victime de son impréparation, voici pourquoi!

0
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Selon le journal Défis Actuels, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) semble être pris de court pas la convocation du corps électorales.

Les municipales et législatives 2020 c’est sans le Mrc. Ainsi décide Maurice Kamto, le président national du parti. « Le Mrc décide de ne pas prendre part aux élections législatives et municipales du 9 février 2020 », lance Maurice Kamto. Ceci au terme d’une concertation avec le directoire de son parti. La cause est tout trouvée. Le parti point du doigt la situation sécuritaire dans le nord-ouest et le sud-ouest Cameroun.

Le code électoral est aussi une autre raison. Dans Défis actuels, plusieurs observateurs estiment que ces raisons bandits par le Mrc ne tiennent pas. C’est presqu’une fuite en avant. « Quand Maurice Kamto était candidat à la présidentielle, quand il annonçait la participation de son parti aux élections municipales et législatives, la crise anglophone était-elle déjà réglée ? Le code électoral avait-il changé ? » Se questionne Emmanuel Pensy dans le journal.

Impréparation

De l’avis d’autres spécialistes de notre landerneau dans le journal, le Mrc est victime de son impréparation. « Les faits sont que le Mrc voulait ardemment prendre part à ces élections, c’est pourquoi Maurice Kamto a signé, il y’a une semaine la circulaire pour créer une commission des investitures au sein de son parti. Et c’est encore pourquoi Alain Fogue et autres ont montré leur détermination en prenant d’assaut les sous-préfectures dans lesquelles les autorités ne voulaient pas signer leurs pièces de candidature ». Ecrit Défis actuels.

« Mais à cause du manque de préparation, le MRC n’avait pas encore investi un seul candidat 12 heures avant la date de clôture du dépôt des dossiers à Elecam. Le principal motif étant, selon certains avis que la plupart des listes que présentaient ces candidats n’étaient pas complètes. En plus les cautions n’avaient pas encore été payées ». Conclut le journal. Plusieurs spécialistes disent que le parti de Kamto est surpris par la convocation du corps électoral.

Source:https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/Boycott-des-lections-le-MRC-victime-de-son-impr-paration-477126

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

Téléchargez notre application Android
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here